top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRowenaM

Libertin VS Travailleur

Ce que j'aime bien chez les libertins c'est qu'ils en branlent pas une, ils baisent à couilles rabattues jusqu'à ce que mort s'ensuive et basta! Tout ça à l'heure où la « valeur travail » fait bander les politiques de tout bord, s’ingéniant à nous faire croire qu'il n'y a pas de vertu sans labeur et que l'épanouissement d'un bipède se fait dans l'amour de l'entreprise.

« On nous apprend que les entreprises ont une âme, ce qui est bien la nouvelle la plus terrifiante du monde » écrivait Gilles Deleuze (putain je cite Deleuze entre deux photos de bites, sur un site à bouillave)

L'âme des libertins est beaucoup plus oisive, s'ils encaissent les 35 heures c'est pour se faire fouetter en RTT ou s'envoyer deux quintaux de bites par an dans leurs week-ends à Pornic. Le reste du temps, ils reniflent des muqueuses sur site pour savoir s'ils ne pourraient pas se faire un gang bang en semaine.

Alors que trop occupé, l'individu lambda reçoit des lingettes absorbantes par Amazon, la libertine se tape l'ensemble des sex-shops pour gagner deux euros sur un womanizer en solde, tandis que son homme cherche vainement un plug anal en cristal de Baccarat pour aller avec leurs verres à pied

Bref, ça fait pas marcher la France, sauf à imaginer une TVA sur les sodomites, pratique à forte croissance si le bonhomme n'a pas la pine d'un cheval de trait.

Alors je vous en conjure, continuez à glander dans vos turpitudes orgasmiques plutôt que d'enrichir la planète de quelques qualités entrepreneuriales, qui de toute façon nous mène à l'apocalypse sous peu, en fin de semaine si tout va bien...



Peinture: Karlos Kusnir

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page