top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRowenaM

Parle à mon cul

Dernière mise à jour : 3 sept. 2021

Du libertinage sur site.


Alors que je me triture le crâne à faire de la prose et des vers pour y montrer mon caractère, j'entends les habitants de ce site vermoulu me dire qu'il est temps à nouveau d'exhiber mes ogives.

De même, on m'indique alternativement qu'il serait de bon ton que je décrive quelques expériences sodomites en mon fondement, via la poésie toute baudelairienne dont j'use sans grand succès ou que je chantonnasse quelques refrains gourmands, une pine en bouche pour y trouver le La.

A trop montrer mon cul pour satisfaire mon ego déroutant, j'ai habitué mon âme à cumuler les likes comme une aristocrate se vante d'être bien née.

Mes vingt piges bien tassées s'en trouvent rassérénées et dans ma vanité à être mieux qu'une autre, j'ai soudain versifié pour y montrer ma grâce, tentant vainement d'attraper la queue par la Calliope

Tant et si bien que mon succès online s'en trouva réduit à peau de chagrin dès lors que je n'usais pas de mon esprit farceur pour détrôner les quelques abrutis du bulbe, m'invitant à de joyeuses bourrées dans d'austères parkings. Rire des grognasses et des brailleurs me valait bien quelques gloires éphémères, autant qu'expliquer aux plus ignares les secrets du cunni qui permettent aux femmes de se trouver fort jouasses au bout d'une langue experte.

Je me vis poétesse en quelques occasions mais le manque de croupion dans mes inclinaisons vous laissèrent impassible à mes belles tournures. Alors le cœur maussade et l'esprit vif je retourne à mes grimaces pour m'oindre du jus de vos zygomatiques, montrant aussi en une image que mon corps souple peut commodément se plier de pieds en tête et ainsi satisfaire vos ébats fort triviaux.

Etre chantre maudit dans une boîte à partouze vaut de sonner le tocsin dans un désert aride. Chibres et moules se suffisent de peu pour copuler vigoureusement au cœur des nuits trop chaudes.

Ainsi parlait Kamasutra, un point c'est tout et puis c'est marre.






188 vues6 commentaires

Posts récents

Voir tout

6 comentarios


Wynot
Wynot
04 sept 2021

Oui, c'est pas le tout le jazz mais il est exigé un solfège obligé.


Restez unique, mais vous le savez déjà.

Me gusta

Hello,

J’aime ce que tu dit, la littérature n’est pas forcément ma tasse de thé mais tes posts sont agréable à lire, et m’amène à me poser et philosopher ( à mon petit nivaux 😂 ).

Bref ça me plait ce que t’écris ! Au plaisir de continuer à te lire.


Me gusta
RowenaM
RowenaM
03 sept 2021
Contestando a

merci beaucoup phénix 😊

Me gusta

Fab
Fab
27 jul 2021

Fin du game donc ? 🙂

Me gusta
Fab
Fab
27 jul 2021
Contestando a

😉Mais rien ne pouvait plus arrêter la têtue bigouden. — (H. Bazin, Qui j’ose aimer, 1956, page 37) 😂

Me gusta
Post: Blog2_Post
bottom of page