top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRowenaM

Zoom & bites en bois

Depuis plus de deux ans que je traîne ma carcasse de jeune fille en fleur dans ce bouge, une question m'asticote régulièrement comme une ouvertures facile qui vous pète à la gueule.

Pour quelle raison les hommes s’ingénient-ils à montrer leur zgeg en gros plan comme si cet engin était à la mesure de leur charisme? J'entends qu'une pine s'affole au détour d'un live

et qu'une main attentionnée s'y agrippe, mais cadrer ça comme un portrait serré du prince consort me turlupine les méninges autant que l'ananas dans la pizza.

Y a-t-il une volonté de toute puissance telle une multinationale érigeant un building au cœur des villes ? Le gusse pense-t-il que son architecture pelvienne va fanatiser les foules comme un Beatles en 65? En tout cas, sur les sites libertins, ça s'astique sévère en 4/3, de l'aube à l'aube sans que leur bouille ne vienne confusément perturber le spectacle.

Il en est même bon nombre qui te l'envoie en photo, le gland fier comme un général de brigade . Espérant par là même qu'une dame fera une descente dans un leur appart, non pas pour y dégotter quelques substances illicites, mais pour gober la bête sans se soucier de ce qu'il y a autour.

Moi qui vais jusqu'à douter d'un homme à la couleur de son sofa, je me vois forte dépourvue quand je n'ai à la vue qu'un appendice turgescent qui me fait de l’œil.

Si, pour le moins, on pouvait y deviner des sentiments variés comme une larme à l'heure où goutte la chose, mais point de tristesse là-dedans, juste l'annonce d'une bandaison précoce.

J'ai bien conscience de m'attaquer à une montagne telle une administrée à la fiscalité des GAFA, mais je vous pose la question messieurs, seriez vous susceptible de vous déplacer pour moule plein pot sans avoir vu le moindre carré de peau de la donzelle ?

Au vu des messages que j'ai reçus sur ces dits sites alors que je n'avais pas encore foutu la moindre photo, il est fort à parier que oui.

Bref, je suis comme un guerrier Massaï à la bataille de Stalingrad, mal placée pour juger la situation, mais dans mon cœur de nympho j'espère qu'un jour l'un de ces hommes me livrera un document de premier choix pour y comprendre cette action qui fait de l'homme une bite en bois.




56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page