top of page
Rechercher
  • RowenaM

Au corps vainqueur

L’idolâtre et le pieux

Dans un lit de contrainte

A forger le supplice

Sur mon corps de métisse

Quand dans mon labyrinthe

S'exercent ces messieurs

A vidanger les cieux

Pour se priver de pluie

Fourrageant l'orifice

Où se font mes offices

En se gorgeant d'un fruit

Barré d'un pli joyeux

Portant sur mes querelles

Le refrain bien trop doux

Visant à m'entreprendre

Dégela à cœur fendre

Les parentés vaudous

Qui me firent sauterelle

Le bris des larmes froides

Sous les jougs de bambou

Efface mes souvenirs

Et m'épargne le pire

Quand pointe le redoux

De feu mes incartades

Mais fidèle à ma peine

Je jure en le disant

Que mon cœur infidèle

Se fera citadelle

A tous ces courtisans

Qui me virent incertaine


44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page